Register  Login  
     
 
Echo-Fle? AF Sydney

 
LA PHONETIQUE EN CLASSE DE LANGUE
.
A - PRINCIPES PRATIQUES
.
S’essayer à produire les sons inhabituels d’une langue étrangère ne se fait pas sans une certaine appréhension chez l’apprenant. En effet, ce dernier va solliciter des muscles et des habitudes phonatoires de façon nouvelle pour lui ou elle. De plus, la peur du ridicule en produisant ces nouveaux sons n’est jamais bien loin.
.
C’est pourquoi, quelle que soit la durée de la séance de phonétique, celle-ci devrait toujours commencer par une activité de détente et de relaxation.
.
  • On peut commencer par un court échauffement à base de grimaces et/ou de gymnastique du visage pour se mettre dans le bain. 
  • Pour commencer, demander aux apprenants de se lever, et debout, les faire s’étirer comme au saut du lit, en poussant un grand « ahaaaa ».
  • Refaire l’étirement deux ou trois fois. Le professeur montre bien sûr l’exemple.
  • Une fois les premiers rires gênés passés, on peut continuer debout ou se rassoir, selon l’humeur ambiante, et enchaîner sur les grimaces.
Quelques exercices d’échauffement du visage, au choix :
  • Prononciation des voyelles A, E, I, O, U, OU en articulant de façon exagérée et en étirant ou en arrondissant bien les lèvres. Faire tenir la voyelle sur 5 secondes.
  • Passer de la prononciation du [i] à celle du [y] (le « u ») en gardant les mâchoires serrées, en ne bougeant que les lèvres. Commencer à un rythme lent, pour bien placer les sons, puis faire accélérer.
  • Faire répéter « bla bla bla » rapidement pendant 5 secondes, puis « ble ble ble », « bli bli bli », « blo blo blo » en exagérant la position des lèvres.
  • Faire vibrer les lèvres à la manière d’un bébé qui veut cracher sa purée, ou d’un enfant imitant le bruit d’un camion. 5 à 10 secondes.
  • Se racler la gorge pour sortir un « r », et le faire suivre d’un « t ». 5 ou 6 fois.
  • Faire la petite souris qui mange un biscuit : « crr crr crr ». 5 à 10 secondes.
  • Faire le gros rat qui miroite le biscuit de la souris : « grr grr grr ». 5 à 10 secondes.
 
S’en suivront les exercices se rapportant plus spécifiquement à la correction phonétique travaillée. On insistera plus, par exemple,  sur l’exercice de passation du [i] au [y] mâchoires serrées pour amener à la production du [y].
.
.
B - PRINCIPES THEORIQUES  
1- La méthode verbo-tonale
• partir de la faute de l’étudiant
 
• s’aider de la prosodie (intonation)
 
Pour donner plus ou moins de tension à un son, on utilisera donc une intonation montante, la fin d’une courbe mélodique montante, le début d'une intonation descendante ou, à l'intérieur d'un mot, les sons qui se trouvent en position initiale.
Par exemple, la production d’un “u” au lieu d’un “ou”, nécessite plus de tension et sera donc travaillée en position initiale. 
Pour relâcher la tension, on utilise les sons en position intervocalique ou finale.
                       
• C’est en produisant que l’on se corrige.
 
Par la production (l’émission de sons pose problème), on amène à la prise de conscience de la particularité du son à produire. Donc, pas d’intellectualisation et beaucoup de pratiques.
 2 - La phonétique combinatoire       
Elle découle de la théorie de la verbo-tonale
• Utiliser les consonnes qui aident à produire certaines voyelles, ou d’autres consonnes.
• Utiliser les voyelles qui aident à produire des consonnes
• Utiliser les gestes, les grimaces.
Pour plus de détails, se reporter à la page réalisée par l’université du León en Espagne. C'est assez bref, mais cela permet de se faire corpus:
ou sur
.
Auteure du dossier phonétique complet: Muriel MORENO
Professeur Alliance Française de Sydney
 
 
 
©2007-2009 Alliance Française de Sydney, all rights reserved    -   HOME - COURSES - PHOTOS - GAMES - INFOS - LINKS - ECHO-FLE? - CONTACT US - STUDENT FORUMS    -   site by tiptopweb