Comment faire un prêt hypothécaire ?

Les prêts sont devenus des solutions très prisées par de nombreuses personnes en situations difficiles, ou désireuses de réaliser un projet. Celui hypothécaire concerne les individus possédant un ou des biens immobiliers et qui acceptent les mettre en hypothèque. Il est pratique et augmente les chances d’obtenir le prêt. Son seul défaut est qu’il donne le droit à la banque de vendre les biens en cas de non-respect des engagements. Pour contracter un prêt de ce type, il est important de suivre certaines étapes importantes. Voici comment s’y prendre!

Se faire une idée de sa capacité de renforcement

La mise en place d’un prêt surtout hypothécaire suit quelques principes importants. Avant de se lancer, le demandeur devra s’assurer qu’il sera capable d’honorer ses engagements de façon mensuelle. Pour cela il doit avoir un taux d’endettement inférieur à 33 %. Pour calculer ce taux, le demandeur doit faire la somme de toutes ses mensualités (tous les crédits en cours), et celle de tous ses revenus imposables nets.

Comment faire un prêt hypothécaire ?

Si vous souhaitez savoir avoir davantage de détails sur ce thème, consultez le site www.le-pret-hypothecaire.com

Le taux d’endettement s’obtient en divisant le total des mensualités sur les revenus. Au cas où le résultat de cette opération dépasserait les 33%, le demandeur peut toujours augmenter la durée de son futur prêt pour pouvoir compenser la différence de taux obtenue.

Établir le montant maximum du futur prêt hypothécaire

De façon générale, les institutions bancaires octroient des montants de prêts avoisinant les 80% de la valeur vénale du patrimoine. Cette valeur peut être minorée d’un certain capital dû au cas où le demandeur aurait des prêts en cours. A ce niveau il faut donc commencer par estimer la valeur de son patrimoine immobilier auprès d’un notaire ou d’une agence immobilière. En cas d’encours, il faut également voir sur le tableau d’amortissement le capital restant dû. Après avoir déterminé ses valeurs, il faudra faire les calculs tels que stipulés plus haut.

L’étape de la demande du crédit

Une fois les précédentes étapes finies, le demandeur peut procéder à la demande. Il aura deux choix pour le faire. Il peut s’adresser directement à la banque, ou recourir à un courtier. Ce dernier est un professionnel du domaine bancaire qui maîtrise à merveille les taux, et autres modalités qui peuvent arranger le demandeur.

Dans l’un ou dans l’autre des cas, le demandeur devra fournir des documents tels que: le certificat de propriété, l’estimation de la valeur du bien, les preuves des encours s’il y en a, le relevé des comptes bancaires, les bulletins de paie récents, et dans certains cas, le dernier avis d’imposition reçu avant la demande.

Pouvoir identifier les frais de l’opération

Un prêt hypothécaire entraîne certains frais auxquels le demandeur devra faire face. Il s’agit notamment des frais d’hypothèque, des droits d’enregistrement, des honoraires du notaire. Il faut ajouter à ces frais liés à l’hypothèque des frais supplémentaires comme ceux d’assurances, les frais d’estimation du bien, les frais de dossier et les frais de provision.

Il est important de noter que lors de la procédure, les assurances incendie ou habitation, solde restant dû, perte d’emplois, maladies, et invalidité sont celles qui sont exigibles.